Région Brome-Missisquoi Région Brome-Missisquoi Région Brome-Missisquoi

mrc Nouvelles

15/09/20 | Catégorie(s): mrc, UncategorizedImprimer la nouvelle

La fibre optique dans Brome-Missisquoi : les partenaires s’entendent pour accélérer le déploiement

Considérant l’importance de l’accès à Internet haute vitesse, les différents partenaires dans le déploiement de la fibre optique sur tout le territoire de la MRC Brome-Missisquoi se sont entendus sur des moyens afin d’accélérer le projet débuté en 2018.

Les discussions ont eu lieu lors de rencontres organisées par le bureau de la députée Lyne Bessette, dans les dernières semaines, réunissant des représentants de IHR Télécom, Bell, Hydro-Québec, l’adjointe de la députée et ministre Isabelle Charest et la MRC.

Après avoir identifié les problèmes qui ont pu mener à des délais, les intervenants se sont entendus sur des moyens pour mieux gérer les cas problématiques, simplifier les procédures et améliorer la coordination. Bell et Hydro-Québec travailleront également à simplifier les procédures d’installation de la fibre optique de IHR sur leurs structures respectives.

Déjà, cette collaboration a permis de régler un blocage à propos d’un seul poteau stratégique à Saint-Armand qui permet d’alimenter environ 350 résidences.

« Je peux vous assurer que ce dossier est prioritaire pour madame Bessette. Nous comprenons l’impatience ainsi que les frustrations de plusieurs citoyens et intervenants de Brome-Missisquoi. C’est pourquoi nous travaillons de façon concertée avec les différents acteurs impliqués dans ce dossier afin de trouver des solutions pour raccourcir les délais et permettre à un maximum de citoyens d’être branchés le plus rapidement possible » indique Isabelle Grenier, directrice des bureaux de la députée Lyne Bessette.

Les représentants de Bell et d’Hydro-Québec se sont engagés à faire des efforts pour alléger les procédures pour autoriser l’installation de la fibre dans leurs poteaux. « Le projet de la MRC Brome-Missisquoi comporte l’installation de 1 400 kilomètres de fibre optique sur 25 000 poteaux, dont 60 % appartiennent à Bell » indique Benoit Lanciault, directeur général de IHR Télécom, l’organisme mandaté par la MRC pour réaliser le projet.

IHR a complété plus de 70 % de la conception des plans du réseau et entrevoit la terminer d’ici la fin de l’année. À ce jour, la fibre est installée et le service d’internet haute vitesse est disponible dans plusieurs secteurs des municipalités de Pike River, Stanbridge Station, Notre-Dame-de-Stanbridge, Saint-Armand, Canton de Bedford et de Sainte-Sabine.

Aussi, IHR entrevoit débuter les travaux de construction de près de 200 km de fibre optique dans les secteurs de Saint-Ignace-de-Stanbridge, Stanbridge East, Dunham et Frelighsburg d’ici décembre. Les travaux avancent au rythme de l’obtention des autorisations de Bell et d’Hydro-Québec pour se servir de leurs poteaux.

« Comme nous l’avons fait depuis le début, Bell continue de travailler avec tous les intervenants pour faire avancer le projet dans Brome-Missisquoi. » déclare Charles Gosselin, directeur des Affaires gouvernementales chez Bell. « Nos équipes travaillent le plus rapidement possible pour fournir les autorisations nécessaires à l’installation des équipements sur nos structures, tout en respectant les normes de sécurité nécessaires. »

Le message est le même du côté d’Hydro-Québec : « L’accès à Internet haute vitesse est une priorité pour l’ensemble des citoyens et nous mettons tout en œuvre pour faciliter son déploiement dans Brome-Missisquoi. Nos équipes sont mobilisées et collaborent avec tous les intervenants concernés pour que les travaux nécessaires à l’installation de la fibre optique se fasse dans les meilleurs délais », souligne Mélanie Destrempes, conseillère Relations avec le milieu à Hydro-Québec. 

Tous les partenaires reconnaissent que l’accès à l’internet haute vitesse est dorénavant un service essentiel pour les individus et les entreprises, la pandémie l’ayant démontré sans équivoque. « Pour la députée et ministre Isabelle Charest, ce dossier est une priorité et nous allons travailler très fort avec les moyens dont nous disposons pour faire avancer ce beau projet qui desservira tous les citoyens et les entreprises de la MRC qui n’ont pas déjà accès à l’internet haute vitesse » a mentionné Johanne Gauvin, directrice du bureau de la députée-ministre.

Le conseil des maires de la MRC veut, depuis le début, que le projet de brancher toute la région se réalise rapidement. « Le conseil entend talonner les partenaires pour s’assurer que le projet avancera à un bon rythme et que le calendrier de déploiement sera raccourci et rendu public » a souligné Robert Desmarais, directeur général de la MRC et du CLD de Brome-Missisquoi, en indiquant que les citoyens veulent savoir quand ils pourront être branchés.

Tous les partenaires s’entendent pour améliorer les communications avec la population en les informant de l’avancement du projet. Pour plus d’information, les gens sont invités à visiter le site de la MRC Brome-Missisquoi à l’adresse https://mrcbm.qc.ca/IHV ou à contacter IHR Télécom au 1 888 346-0057.

Source :  
Robert Desmarais                
Directeur général MRC et CLD de Brome-Missisquoi                
450 266-4900, poste 228           
rdesmarais@mrcbm.qc.ca

Aller sur le site de la MRC Brome-Missisquoi

4 réponses à La fibre optique dans Brome-Missisquoi : les partenaires s’entendent pour accélérer le déploiement

  1. andrew moss dit :

    Is Mont Gale in Bromont included? I’m done with Videotron…

  2. Nathalie Beaudet dit :

    Bonjour , ça fait depuis le mois d’Avril que nous passons sur les chemins de St-Ignace de Stanbridge et que nous voyons que les travaux d’installation de la fibre est entamée. C’est très préoccupant et décevant que 2 compagnies empêchent l’avancement rapide et bloquent l’avancement de ce service si primordial de nos jours. Pourquoi ils tiennent autant de pouvoir? J’ai bien hâte d’avoir accès à l’internet…. service essentiel dans la vie ( scolaire et professionnel) d’aujourd’hui
    Salutations
    Nathalie Beaudet

    • Martin dit :

      Ils détiennent tant de pouvoir parce qu’ils sont effectivement propriétaires des poteaux. Toutefois, la situation évolue favorablement depuis cette rencontre avec Bell et Hydro-Québec. Restez à l’affût des nouveaux développements dans ce dossier en visitant régulièrement le https://mrcbm.qc.ca/IHV.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *